Claire Loup, Lycée out

Couverture Lycée out de Claire Loup

Résumé :

Que faire quand on a un petit ami qui a le mauvais goût de vous quitter en expédiant une carte postale sans même la glisser dans une enveloppe? Pleurer ? Ce n’est pas le genre d’Emma. Se venger, sûrement, d’autant qu’il est davantage question d’amour-propre que de grands sentiments. Et la vengeance d’Emma est somptueuse, imaginative, inattendue.
L’amoureuse délaissée devient une redoutable combattante, une « Napoléonnienne de l’amour », comme elle se surnomme elle-même.
Le seul détail que la brillante stratège a négligé, c’est qu’elle attirerait l’attention d’un garçon inconnu qui lui donnerait la réplique en se dissimulant sous le pseudo de Don Juan.

Avis :

Lycée out, c’est l’histoire d’un gars et d’une fille. Ou plutôt d’une Napoléonnienne de l’amour et d’un Don Juan. Le tout dans un Paris qui, pour une fois, n’est pas vu comme la ville de l’amour ou des grosses « teufs », comme disent les jeunes. Ce rôle est dédié à Berlin (aurions-nous là une indécrottable fan de la capitale de l’Allemagne comme auteure ?)

Tout commence par hasard- comme toutes les grandes choses n’est-ce pas ?– un besoin de revanche, une envie de vengeance : reconquérir son mec…toute fille veut le faire. Surtout quand la fille en question a été larguée par une carte postale, la veille de son anniversaire. Mais, il y a une différence entre vouloir et s’exécuter. Il n’y a pas non plus toujours le petit coup de pouce par-ci, par-là qui nous donnerait l’idée super géniale du comment ?! A moins que… pirater le journal de l’école, dirigé par la nouvelle petite amie de votre ex donc par votre « nouvelle meilleure ennemie », je cite, vous tente ? A tester, mais uniquement pour celles qui s’appellent Emma !

C’est par ces péripéties, qui engendre des stratégies dignes de grands empereurs à destins tragiques, que commence ce roman. Le tout sur un fond de drame social comme il en existe assurément plus qu’on ne pourrait l’imaginer et de personnages tels, qu’ils nous touchent plus qu’on ne pourrait le penser.

A savourer dans ses moindres détails, avec un petit plus : auteure française garantie !

PS : J’espère que vous avez appréciez cet avis étant donné que c’est un des premiers que j’écris, et, de surcroît  dans l’inspiration totale. Vous savez bien, celle qui nous donne des ailes une fois le dernier paragraphe, la dernière phrase, le dernier mot, (j’ose ?) le dernier point, lu.

Bonne lecture !

Lien : disponible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s