Sarra Manning, Attach(i)ante

Je viens juste d’achever ma lecture d’Attach(i)ante et tout ce que je peux dire c’est… oula ! C’est corsé mais aussi excellent.

Couverture du roman Attach(i)ante de Sarra Manning.

Avant de vous en dire plus sur ce que j’ai pensé de ce roman, commençons par la présentation officielle :

Résumé officiel :

A 17 ans, Jeane est une célébrité du Web grâce à son blog fashion et son concept de la « ringardise sublimée ». Jeane Smith, ce sont plus de 500 000 followers sur Twitter, une rubrique mode dans un magazine japonais, un style inégalable. Pourtant, malgré des centaines d’amitiés virtuelles et un petit ami cool, Jeane est la paria excentrique du lycée. En même temps, plus on la déteste, et plus elle adore, ça ! Lorsque Michael Lee, le prototype même du garçon ultra populaire bien sous tout rapport, vient annoncer à Jeane que son petit ami sort secrètement avec sa propre copine, c’est un véritable choc des cultures. Michael et Jeane n’ont absolument RIEN en commun. Ils se haïssent au premier regard, sans comprendre ni comment ni pourquoi ils sont autant attirés physiquement l’un par l’autre…

Mon avis :

Le résumé peut paraître banal et, ma lecture terminée, je peux comprendre que certains lecteurs aient trouvé l’histoire peu originale. Après tout, voilà un énième young adult (YA) dont basé sur un scénario assez basique : deux adolescents que tout oppose, mais qui sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre. Je pourrais également aller jusqu’à avouer que Michael, le personnage masculin principal, m’a parfois fait lever les yeux au ciel parce qu’il pardonne trop vite – de plus, c’est un personnage qui enchaîne les clichés. Cependant, je ne peux que me sentir désolée envers ces lecteurs.

Tout d’abord, quelques mots au sujet de l’auteur, Sarra Manning : je l’ai découverte lorsque j’étais plus jeune et je comprends désormais que je suis passée à côté de beaucoup de choses dans ses romans (c’est pourquoi je me suis précipitée à la bibliothèque la plus proche cette après-midi pour emprunter tous ses titres disponibles). Cette auteur vient donc d’accéder à mon rang des meilleurs auteurs de young adult, à suivre avec attention. De même que Sarah Dessen (autre auteur que j’apprécie aussi énormément), elle aborde dans ces romans des sujets sensibles de société.

Le livre en lui-même :  c’est donc l’histoire de deux adolescents très différents, ils ne se côtoient pas au lycée et n’ont aucune raison de le faire. Sauf que leur petit(e) ami(e) respectif, eux, se voient beaucoup et s’apprécient un peu trop pour des personnes sensées être déjà en couple. C’est l’élément déclencheur pour une course poursuite entre l’irrésistible geek, Jeane, et le garçon parfait, Michael. Au niveau de la narration, le point de vue des chapitres alterne entre celui de Jeane et celui de Michael. Ce choix permet aux lecteurs de bien comprendre les sentiments des personnages sans avoir de doutes à propos de ce qu’ils éprouvent.

Sarra Manning aborde les différences entre les adolescents, dans une société où tout le monde s’habille de la même façon, regarde les mêmes programmes télévisés sans grands intérêts (tel que la télé-réalité) et écoute les mêmes chansons (Justin Bieber n’est pas vraiment mis à l’honneur au contraire de Lady Gaga !🙂 ). Elle nous dépeint aussi une société où des adolescents sont livrés à eux-même, tels que Jeane qui vit toute seule dans un appartement et dont les parents sont tous les deux à l’étranger. Si cette situation peut paraître « cool » aux yeux de certaines jeunes personnes, on verra aussi que l’héroïne se sent très seule au contraire de Michael qui, même s’il se plaint de ses petites sœurs agaçantes et de ses parents trop protecteurs, est encouragé, écouté, soutenu au sein d’une famille unie.

Le récit est très bien mené, sans temps morts avec un style très plaisant et surtout, surtout !, une volonté de retranscrire la réalité au lieu de l’enjoliver. Par là, je fais allusion aux scènes de sexe qui, oui, sont présentes. Elles ne sont pas nombreuses mais suffisamment évocatrices avec toujours ce souci de réalisme (c’est pourquoi il est conseillé d’avoir au moins 15 ans pour lire ce roman, comme indiqué sur la quatrième de couverture !). 

J’ose croire que j’ai fait envie à certains et qu’ils seront aussi enchanté par ce roman que je le suis !

Je termine sur une citation du point de vue de Jeane (attention, spoilers !):

 – J’adore [tes sœurs]. Je vais carrément les élever à mon image, ai-je décrété, suscitant chez Michael un frisson d’effroi. Et puis ta mère et moi nous nous comprenons, il me semble, non ?

Nouveau frisson de Michael.

– Elle a vaguement parlé de te proposer de venir vivre à la maison.

A mon tour de frissonner d’effroi.

– Mon Dieu, je ne crois pas que la situation soit si désespérée.

9 réflexions sur “Sarra Manning, Attach(i)ante

  1. Et bien, ce post était vraiment convainquant, je vais lire le bouquin !
    Petit bémol quand même : 10 euros le format numérique français et 7 euros la version anglaise, c’est définitivement trop cher pour quelque chose qui ne se revend pas, ne se prête pas et coûte 3 fois moins cher à produire qu’un livre papier…

    Sans ta critique enthousiaste, je ne l’achetais pas.

    Amicalement,
    Laure Elisac

    J'aime

    • Bonsoir Laure,

      Merci beaucoup ^^ ! Pour les prix c’est vraiment accablant surtout quand on voit que la version papier est à 14.50 euros… Pour ma part, je l’ai emprunté en bibliothèque. Si tu veux je peux te l’envoyer en ebook car je me sentirais un peu responsable si tu n’aimes pas… (je sais que ce n’est pas tout à fait le genre d’histoire qui plait à tout le monde).

      J’espère que tu viendras donner ton avis une fois ce roman lu🙂 !

      J'aime

  2. Merci pour la proposition, c’est très gentil de ta part mais je l’ai déjà acheté, L’avantage (ou pas !!!!) du numérique : il était sur mon kindle avant que j’ai le temps de pester sur le prix !!!!. Mais ne t’inquiète pas, même si je ne l’aime pas c’est quand même agréable de lire tes critiques et de découvrir de nouveaux auteurs.
    Promis, Je commente dès que je l’ai lu🙂

    Amicalement,
    Laure

    J'aime

  3. Bonsoir Tess, je pense à toi car j’ai commencé tout à l’heure Adorkable et même si je n’en suis qu’au début, je le trouve effectivement très bien écrit. Il y a de l’humour et une profondeur dans les personnages, c’est au dessus de beaucoup de romans de ce type…

    ça donne envie de s’intéresser sérieusement à cet auteur. Est-ce que tu sais si elle n’écrit que pour les « jeunes adultes » ou est-ce qu’elle écrit aussi pour les « vieux adultes » comme moi ?!!!!

    Amicalement,
    Laure

    J'aime

    • Bonsoir Laure,

      Je suis contente -et soulagée😉 – que ce roman te plaise ! Oui, on sent qu’il y a une véritable recherche et analyse de la part de l’auteur.

      J’ai lu tous ses romans et je suis justement en train de les relire. Il est vrai que tous les personnages de Sarra Manning sont jeunes (entre 16 et 18 ans) mais ils font souvent plus âgés. Je ne sais pas ce que signifie « vieux adultes »😀, mais je pense que ses autres romans pourraient te plaire, à part Journal d’un coup de foudre qui est un peu plus naïf. Si tu veux plus d’informations, je te conseille ce lien : http://booknode.com/auteur/sarra-manning/livres.

      A noter que l’on retrouve dans certains livres des allusions à des personnages d’autres romans de l’auteur (comme Molly dans Attach(i)ante qui a son propre bouquin, Guitar Girl).

      Bonne soirée (et bonne lecture🙂 )

      J'aime

      • Vieux adulte veux dire que j’ai plus l’âge des parents de Michaël que de Jeane !!! Plus précisément, à la fin du mois, je vais entrer dans le monde merveilleux de la ménagère de plus de 40 ans🙂

        Mais peu importe, je dois avoir gardé une âme de midinette parce que bien que je n’ai pas encore terminé le bouquin,( j’en suis au deux tiers et si j’avais pu, je me serais bien enfermée toute la journée pour le lire d’une traite !) j’ai adoré tout ce que j’ai lu jusque là !
        Merci infiniment pour le tuyau. C’est bien écrit, intelligent, drôle, attachant et il y a du sexe ! Franchement, que demander de plus ? C’est vraiment un super auteur que tu m’as fait découvrir, il y avait longtemps que je n’avais rien lu d’aussi bien écrit.

        J’ai hâte de le terminer mais…la vie réelle en a décidé autrement !!! (je ronge mon frein tellement les personnages sont attachants.)

        Cerise sur le gâteau (oui, j’aime cette expression), je le lis en anglais tout en feuilletant la version française et la traduction est très bonne, ce qui est très rare au vu de ce que j’ai lu ces derniers temps…

        Amicalement,
        Laure

        J'aime

        • Eh bien, bon anniversaire avec quelques semaines d’avance ! Il parait qu’à 40 ans, c’est une nouvelle jeunesse qui commence😀 !!

          En tout cas, je suis contente de pouvoir faire connaître de nouveaux auteurs. Pour ma part, j’ai tellement aimé ce livre que j’ai écrit mon article dans la foulée ce qui fais que je me suis couchée très tard ce soir là… Effectivement, ces derniers temps on voit un peu tout passer… Il y a même deux ou trois romans dont je n’ai pas continué la lecture à cause de fautes (orthographes ou syntaxes) ! Mais lorsque c’est un livre traduit, difficile de savoir si il s’agit de l’auteur ou du traducteur…

          Quant aux autres romans de l’auteur, je crois qu’il n’y a pas/ou presque de scènes de sexe (même si elle est assez succincte dans Attach(i)ante) mais ils sont tout aussi bien écrit et intéressant. Pour Cerise sur le gâteau, il ne s’agirait pas en plus du titre d’un de tes romans ?🙄 (fausse question, puisque je l’ai lu🙂 ).

          Bonne soirée

          J'aime

  4. Hello Tess,
    ça y est, j’ai enfin terminé le roman. Je ne change pas d’avis même si j’aurais aimé plus de sexe ou de romance dans le dernier tiers, mais les personnages restent super attachants, il y avait longtemps qu’une histoire ne m’avait pas autant tenue en haleine.
    Je viens d’enchaîner avec “you don’t have to say you love me”, je ne sais pas quel est l’équivalent en français, en fait j’en ai acheté au moins 4 (en évitant celui que tu m’avais conseillé d’éviter), je suis monomaniaque🙂
    Merci encore pour la découverte, ça m’a tellement plu qu’un instant j’ai presque eu envie d’écrire un bouquin pour jeunes adultes…mais bon, je vais déjà terminer les 4 qui sont en cours, on verra après !!!!
    Amicalement,
    Laure
    PS : j’ai mis un lien de ton site sur facebook, j’espère que cela ne te dérange pas ?
    https://www.facebook.com/laure.elisac

    J'aime

    • Encore une fois, je suis bien contente qu’il t’ait plu ! Au niveau romance et sexe, il s’agit quand même d’un young adult et j’ai déjà été assez surprise d’y trouver un peu de sexe…
      Pour « you don’t have to say you love me », je viens d’aller voir le résumé et malheureusement il n’est pas sorti en français… L’autre série de Sara Manning que j’ai bien aimé c’est « Fashionistas » avec une préférence pour le dernier tome et son roman « Let’s get lost ».
      4 romans en cours ? C’est beaucoup ! En tout cas, bonne chance😀 . Et pour le lien, non ça ne me dérange pas du tout !
      Bonne soirée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s