La romance : origines du genre

stockvault-heart-with-scribble-fill138417

Établir les origines de la romance est très compliqué pour la principale raison que sa définition est elle-même assez floue et difficile à définir.

Néanmoins, on peut situer ses débuts en Angleterre, sous la plume de l’écrivain Samuel Richardson (vous remarquerez que c’est un homme😉  ) et de la très célèbre Jane Austen. Donc, en dépit des croyances de certains, la romance possède des racines qui remontent plus loin qu’aux années 70-80 et sans rapport avec les éditions Harlequin. 

Commençons avec Samuel Richardson (1689-1761) dont le roman Pamela, ou la vertu récompensée (1740) est souvent cité comme le premier roman de romance écrit. Je ne pourrais personnellement ni le réfuter ni l’affirmer étant donné que je n’ai jamais eu l’occasion de lire cette oeuvre.

Passons maintenant à Jane Austen (1775-1817) qui passe pour être l’une des grandes pionnières du genre avec, en particulier, l’un de ses plus célèbres romans Pride and prejudice (1813) ou, en français, Orgueil et préjugés. Autant vous prévenir : c’est un classique de la romance. Si vous voulez vous dire lectrices/lecteurs de romances historiques, vous êtes dans l’obligation d’avoir lu ce chef d’oeuvre (pour celles/ceux qui ont du mal avec les romans antérieurs au XXIème siècle, Mr. Darcy rattrapera à lui seul cet inconvénient😀 ).

Le problème de ce rattachement à Jane Austen (en tant que maman de la romance), c’est qu’elle n’a sans doute jamais eu la volonté de créer ce nouveau genre et qu’elle n’en a probablement jamais eu conscience non plus… De plus, se pose aussi le problème de l’absence de scènes de « tendresse » entre Lizzie et Darcy dans Orgueil et préjugés. Pour conclure avec cette auteur – et éviter d’épiloguer sur des questions sans en avoir les réponses – et pour simplifier les choses, je pense qu’on peut la considérer comme l’écrivain précurseur de la romance.

En ce qui concerne l’origine du mot « romance » en français, il suffit de regarder du côté du côté de ces racines : en anglais, on appelle ces romans des romance novels. Les français n’ont rien inventé et se sont contentés de reprendre le terme anglais (avec plus ou moins de pertinence car la ressemblance entre les termes Romantisme, Romance – voir chansons espagnoles -, Roman, Un récit romancé et le genre littéraire de la Romance peut créer des confusions et des difficultés quand il s’agit d’écrire un article sur l’un de ces termes !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s