La romance : richesse de ses sous-genres

file7441267873641

Je vous ai précédemment parlé de la Romance en vous en donnant la définition et en vous expliquant ses origines. Il est temps que je m’attaque à un sujet aussi délicat que les deux premiers : les différents sous-genres qui existent.

Il existe une multitude de sous-genres en romance, certains plus populaires que d’autres et certains qui font plus autorité que d’autres. Ces sous-genres dépendent à la fois du contexte de l’histoire, de son niveau de sensualité ou encore de la trame de son intrigue. Je vais essayer de vous les présenter tous mais le sujet n’est pas facile car, du fait des différentes modes, cela change très vite. Il y a aussi certains sous-genres (comme la romance historique) que je maîtrise beaucoup plus que d’autres donc j’espère ne pas faire d’erreur !

Commençons tout d’abord avec le 7 grands sous-genres de la romance reconnus par l’association RWA (Romance Writers of America) qui fait office d’autorité. Les RWA distinguent donc :

  • La romance contemporaine : On y admet les romances dont l’histoire peut si situer temporellement des années 1950 jusqu’à aujourd’hui. Ces romances sont axées sur la relation amoureuse des personnages principaux. 
  • La romance érotique : Il s’agit de romances dans lesquelles les interactions sexuelles entre les héros (nombreuses et souvent explicites) constituent une part inhérente de l’histoire d’amour, du développement des personnages et de leur relation amoureuse. On ne peut les supprimer sans impacter fortement le déroulement de l’histoire.
  • La romance historique : Les romances historiques sont situées dans un contexte qui précède les années 1950.
  • La romance paranormale : Ce sous-genre comprend des romances dans lesquelles les mondes de fantasy, les éléments paranormaux ou de science-fiction sont une part intégrante de l’intrigue.
  • La romance avec des éléments religieux ou spirituels : Ce sont des romances dans lesquelles les croyances religieuses ou spirituelle forment une part inhérente de l’histoire d’amour, du développement des personnages et de leur relation amoureuse. On ne peut les supprimer sans impacter fortement le déroulement de l’histoire. Ces romances peuvent concerner n’importe quelle religion ou croyance spirituelle, de n’importe quelle culture.
  • Le romantic suspense (il n’y a pas vraiment de traduction en français donc je reprends le terme anglais comme les lectrices/lecteurs ont pris l’habitude de le faire) : Il s’agit de romances dans lesquelles les élements de suspense, de mystère ou de thriller sont au cœur de l’intrigue.
  • La romance young adult (vous retrouverez souvent young adult abrégé en YA) : Ce sont des romances dont l’intrigue est basée sur la vie de jeunes gens/d’adolescents (ce sont les personnages principaux de l’histoire).

[J’ai traduit rapidement et de façon à ce que ce soit le plus clair possible la définition donnée de chacun de ces sous-genres par les RWA. Si vous souhaitez consulter directement leur article en anglais voici le lien : https://www.rwa.org/p/cm/ld/fid=579]

Le choix de ces 7 sous-genres en particulier, ou encore leur définition, peut laisser place à des discussions voire des contestations. Ainsi, si la romance young adult est admise, pourquoi ne pas également reconnaître la romance new adult comme un sous-genre à part entière, du fait de l’ampleur qu’elle a prise ces dernières années ? Aujourd’hui, je classe le New Adult comme un sous-genre de la romance contemporaine (elle-même un sous-genre de la Romance… oui, ça commence à être compliqué     😉     !) mais cela ne tient qu’à peu de choses. De même, ce classement se base sur le marché américain. Or en France, où le marché de la Romance prend peu à peu de l’ampleur, on peut remarquer des différences. Par exemple, la romance spirituelle ou chrétienne est inexistante. Pour réaliser cet article, je me suis tout de même appuyée sur les distinctions des RWA qui ont le mérite d’être claires et de faire autorité, tout en m’autorisant quelques libertés.

Des lectrices/lecteurs pourraient m’objecter que cette « catégorisation » ne relève que d’un objectif marketing. J’ai envie de répondre : et alors ? Ce n’est pas l’objet de cet article d’en débattre et, personnellement, j’apprécie que la romance soit un genre très catégorisé. Imaginez un peu le monde de la Romance sans sous-genres… si vous cherchez un romantic suspense mais qu’il est regroupé avec les romances historiques ou les romances paranormales, il vous faudrait lire chaque résumé pour déterminer lequel fait le plus penser à du romantic suspense ! Alors objectif marketing ou non, ce qui, à mon sens, est le plus important c’est de pouvoir identifier de façon immédiate les différents sous-genres de romances qui nous intéressent.

Passons maintenant à une illustration graphique. Voici le schéma – qui présente les sous-genres principaux et les plus populaires du moment – du monde de la Romance actuel :
sous-genres-romance

Il n’est pas facile de déterminer ces catégories, particulièrement parce qu’elle sont rarement exclusives et qu’une romance peut relever de plusieurs sous-genres à la fois. Ainsi, le contexte de la romance érotique peut relever de l’historique, du contemporain, du new adult, du young adult, etc. Vous remarquerez aussi que, en ce qui concerne la romance historique, j’ai préféré mentionner uniquement les périodes majeures (il y en a beaucoup plus mais celles mentionnées sont les plus populaires actuellement). 

De même, je n’ai pas distingué de sous-genre principal LGBT puisque cela m’amènerait à créer un nouveau niveau hiérarchique où l’on distinguerait à la fois la romance hétérosexuelle, la romance LGBT (dans laquelle la romance homosexuelle est majoritaire) et la romance ménage (c’est-à-dire une relation amoureuse entre au moins trois individus et non plus entre deux individus) avant d’appliquer à ces trois types de romance les 7 sous-genres principaux que j’ai distingué dans mon illustration. C’est beaucoup trop complexe surtout que la romance ménage et certaines romances LGBT comme la romance homosexuelle f/f (autrement dit, entre femmes) restent des niches et on en trouve très peu.

Une nouvelle mode récemment arrivée en France concerne le Dark Erotica et la Dark Romance (beaucoup les assimilent puisque peu de gens savent la différence et les éditeurs français de romance y contribuent en jouant sur le flou de la définition de ces genres). Je ne suis pas du tout une experte de ce genre mais des lectrices ont déjà publié des articles (en français) qui présentent très bien le phénomène :

Il n’est pas facile de « ranger » ces deux types de romances. En effet, si le Dark Erotica est avant tout une romance érotique très sombre qui aborde des horizons interdits, la Dark romance en est un dérivé plus soft. Je serais tout de même tentée de classer cette dernière en romance contemporaine. Toutefois, comme il s’agit pour l’instant d’une niche de la romance, de surcroît très controversée (des lectrices/lecteurs refusent de considérer ces deux sous-genres comme appartenant à la Romance), j’ai décidé de ne pas mentionner la Dark romance dans mon illustration.

 

J’espère que cet article vous a permis de vous rendre compte du large paysage de la romance ! J’ai voulu aller au plus général donc je n’ai malheureusement pas pu développer certains aspects des sous-genres que je vous ai présenté. Pour y remédier, j’ai entrepris de consacrer un article à chacun de 7 sous-genres principaux que j’ai distingué dans mon illustration, ainsi qu’à certains des sous-sous-genres dont la nature n’est pas si évidente. 

J’ai déjà entrepris cette série d’articles avec un article consacré au New Adult (lien : http://wp.me/p5tfMz-NF) et aussi avec un autre consacré à la romance steampunk (lien : http://wp.me/p5tfMz-10J).

N’hésitez pas à me laissez un commentaire en bas de cet article si vous avez la moindre question ou remarque     🙂     .

 

Sources :

http://www.lesromantiques.com/?Le-Webzine (voir les dossiers des webzines)

http://www.jailupourelle.com/genres.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sous-genres_de_la_romance#Romance_polici.C3.A8re

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s